Découvrez des produits bios et naturels d'EXCEPTION: Compléments Alimentaires, Cosmétiques Ethiques, …
Découvrez des produits bios et naturels d'EXCEPTION: Compléments Alimentaires, Cosmétiques Ethiques, …

Calvitie : Pourquoi opter pour la greffe de cheveux pour y remédier 

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

La chute des cheveux est généralement liée au stress, à la leucocytose ou à l’hérédité, ce qui fragilise leurs racines. Quelle qu’en soit la raison, cette situation n’est plus une fin en soi. En effet, depuis les années 1980, des procédés de greffe de cheveux ont vu le jour. Ces techniques servent à remplacer les cheveux tombés ou dégarnis.

À quoi sert une greffe de cheveux ?

La calvitie ou la chute des cheveux est un phénomène qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Lorsqu’elle est sévère, elle peut entraîner des problèmes psychologiques tels que la perte de l’estime de soi et l’anxiété. La pose des implants capillaires est une solution efficace. Devenue très populaire ces dernières années, la greffe de cheveux est la seule option durable contre la chute des cheveux. Les autres traitements ne font qu’accélérer la repousse de cheveux ou ralentir le processus de chute.  Le résultat vous permet de retrouver des cheveux aux mouvements naturels.

Quels types de greffes pouvez-vous faire ?

 Il existe deux principales techniques de greffe de cheveux, à savoir :

  • La greffe FUE (Follicular Unit Extraction) ;
  • La greffe capillaire DHI (Direct Hair Implantation).

La greffe FUE

Cette transplantation est réalisée par extraction d’unités folliculaires. Elle consiste à utiliser des microgreffes pour combler les zones glabres. En effet, pendant cette opération qui dure entre 3 et 5 heures, plus de 1 000 greffons peuvent être implantés. C’est un procédé réalisé sous anesthésie. Par conséquent, il est indolore. De plus, les rares blessures consécutives à l’intervention sont peu visibles et se cicatrisent rapidement.

La greffe capillaire DHI

La greffe capillaire DHI est la deuxième méthode d’implantation. Elle consiste à extraire les cheveux de la couronne hippocratique où ils sont génétiquement programmés pour ne pas tomber. Les follicules sont prélevés manuellement, l’un après l’autre, dans cette zone et sont soigneusement implantés dans la partie clairsemée. Contrairement à la greffe FUE, la DHI peut être douloureuse, et elle prend plus de temps.

Similar Posts:

  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.